Composition et cadrage : tout savoir sur la règle des tiers ou règle d’or

Des règles des tiers ou règle d’or sur la composition et cadrage de la photo doivent être aux conditions préalables sur la capture d’une photo. Découvrez dans cet article les règles d’or sur le cadrage photo.

Choisissez le cadrage horizontal ou cadrage vertical

L’orientation de la photo est un premier choix que vous devez décider avant de capter un sujet. En ce qui concerne le cadrage « horizontal », il est idéal sur les photos à prendre au format « paysage ». Effectivement, il est approprié sur les prises de vue d’une scène générale (des groupes de personne…) et sur toutes les activités qui se déroulent en largeur (comme les courses de voiture, ou cérémonie de mariage, etc.)

Sur le choix de cadrage vertical, il s’agit d’un format d’image en portrait. Dans une composition verticale, l’œil est moins habitué, car il doit balayer l’image de haut en bas. En plus, l’impression optique va vous faire croire que la photo « portrait » est plus grande que la photo prise horizontalement. En effet, le cadrage vertical est approprié sur les prises de vue de format portrait. Le cadrage vertical est alors plus pratique que le cadrage horizontal, car il donne une impression de sujet et de proximité.

Jetez votre dévolu sur le point de vue

Pour cette seconde option, le photographe doit choisir une position auprès du sujet, et cette position est porteuse de sens. Il doit indiquer son rapport avec l’action et bien choisir son point de vue le plus idéal pour la retranscrire. Si le point de vue est éloigné, le photographe va ressentir une certaine distance. Contrairement à cela, lorsqu’il se rapproche du sujet, il voit tous les angles du sujet.

Il existe trois positions que les photographes doivent choisir. La première est la hauteur de l’œil. La position est dite normale si le photographe est à la même hauteur du sujet. La deuxième est la position plongée. Dans cette position, le photographe oriente son appareil photo vers le bas, alors il se situe plus haut que le sujet. Le but de cette position est d’écraser les perspectives, pour déformer les éléments, et éviter tous les éléments parasites. Mais cette position n’est pas correcte pour photographier les enfants. La troisième est le contre prolongé, c’est le contraire de la position prolongée. L’avantage est qu’elle donne une impression de puissance et de domination du sujet.

Optez pour la taille des plans

Le découpage de la silhouette humaine est la base de la taille des plans. Cette notion de plans est utilisée dans le langage. Mais c’est à la photographie qu’on identifie le différent type de cadrage. Par exemple, le plan général consiste à capter le sujet à son environnement général. Ainsi, le sujet est donc vu avec un recul puisqu’il est capté à ce grand espace. Ce plan est idéal pour insister sur la relation entre le sujet et l’endroit où il se trouve et sur l’étendue de l’endroit photographié.

Peut-on prendre des cours de photo en ligne ?
Photo et profondeur de champ : flou ou net ?